Confession

Confession de foi du Réseau évangélique suisse

Nous croyons…

1. au seul vrai Dieu qui vit éternellement en trois Personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit ;

2. à l'amour, la grâce et la souveraineté de Dieu dans la manière dont il a créé le monde, le soutient, le contrôle, le rachète et le juge ;

3. à l'inspiration divine et à l'autorité suprême des Écritures de l'Ancien et du Nouveau Testament qui constituent la Parole de Dieu sous forme écrite; elles sont entièrement dignes de confiance ;

4. à la dignité de tous les êtres humains, créés homme et femme en l’image de Dieu, pour aimer, être saints et prendre soin de la création; corrompus par le péché, ils encourent la colère et le jugement divins ;

5. à l'incarnation du Fils éternel de Dieu, le Seigneur Jésus-Christ, né de la vierge Marie, vraiment divin et vraiment humain, mais exempt de péché ;

6.  au sacrifice expiatoire du Christ sur la croix: mort pour nous, il a payé le prix du péché et a vaincu le mal, nous réconciliant ainsi avec Dieu ;

7. à la résurrection corporelle du Christ comme prémices de notre résurrection; à son ascension vers le Père, son règne et sa médiation comme unique Sauveur du monde ;

8. à la justification des pécheurs par la seule grâce de Dieu au moyen de la foi en Christ ;

9. au ministère de Dieu le Saint-Esprit qui conduit à la repentance, nous unit au Christ par la nouvelle naissance, dynamise la vie de disciple et permet notre témoignage ;

10. à l'Église, le corps du Christ, dans sa dimension locale et universelle, et au sacerdoce de tous les croyants qui ont reçu la vie de l'Esprit, ses dons et ses ministères pour adorer Dieu et proclamer l'Évangile, promouvoir la justice et l'amour ;

11. au retour personnel et visible de Jésus pour accomplir le dessein de Dieu. Il ressuscitera alors tous les êtres humains en vue du jugement, réservant la vie éternelle aux rachetés et la condamnation éternelle aux perdus, et établira de nouveaux cieux et une nouvelle terre.


Cette confession de foi s’inscrit dans une histoire. Elle a pour origine la confession de foi de l’Alliance évangélique européenne, révisée et réactualisée par les évangéliques de Grande-Bretagne en 2005. Ce texte, très légèrement adapté, a été mis en consultation auprès de l’ensemble des membres du Réseau évangélique, et adopté par l’assemblée générale du 9 juin 2007.