Compromis de l'OFSPO: les oeuvres chrétiennes entrent en matière

Les fédérations chrétiennes concernées par l’exclusion des programmes de formation J+S se sont rencontrés le 27 juin 2017 à Bern et ont décidé de donner suite à la proposition de compromis qui a émané de la « table ronde ». Les fédérations ont mandatées 5 représentants des fédérations, provenant de Suisse allemande et de Suisse romande, afin de poursuivre le dialogue avec l’OFSPO (Office fédéral du sport) et l’OFAS (Office fédéral des assurances sociales) dans le but de travailler à des solutions concrètes. Il s’agit d'élaborer des mesures concrètes pour faire suite aux points qui ont émergé lors du compromis proposé par la table ronde, à savoir la création d'une faîtière pour servir d'interlocuteur de J+S et la création d'associations adaptées pour l'accueil de camps J+S.

Solution transitoire à développer
L’habilitation à conduire des formations J+S a été retirée aux fédérations concernées à compter du 1er janvier 2018. Afin que les offres de camps puissent se poursuivre normalement au-delà de cette échéance, les fédérations et associations concernées demanderont à l’OFSPO de retarder cette échéance, afin de laisser le temps nécessaire pour que les nouvelles structures puissent se mettre en place. Elles demandent également à ce que le travail effectué par les œuvres chrétiennes actives parmi les enfants et les jeunes ne soit pas être discriminé en raison de leur convictions. Elles s’engagent depuis des décennies pour un développement holistique des jeunes et des enfants et participent activement à la promotion du sport. Elles demandent à ce que l’OFSPO continue de reconnaître et soutenir cet engagement. 

Rassemblement "Nous sommes JS" à Berne
Samedi 1er juillet, un grand rassemblement avec déjà plus de 1000 "campeurs" inscrits aura lieu sur la Place fédérale afin d'affirmer leur attachement au programme Jeunesse et Sport.