Formation+ a vu le jour

Les camps chrétiens veulent rester J+S avec Formation+

La fédération Ausbildung+ / Formation+ (AF+) qui a pour but l’organisation de formations J+S dans la branche Sport de Camp / Trekking, a vu le jour le 30 janvier 2018 à Berne. 10 mois après leur exclusion des programmes J+S, 5 fédérations devraient obtenir ainsi la possibilité de poursuivre leur collaboration avec l’OFSPO, en passant par Formation+.

Il aura fallu un an d’intenses efforts pour qu’une solution se dessine. Après leur exclusion des programmes J+S, les fédérations et associations concernées se sont fortement mobilisées, exprimant leur déception face à la fin abrupte d’une collaboration pourtant fructueuse et qui existait depuis de nombreuses années (voir précédentes communications du RES). Au bout de cette mobilisation, le Conseiller fédéral Guy Parmelin s’était prononcé en faveur d’une « solution commune ». Formation+ est le fruit de ces discussions et répond à la fois aux attentes de l’administration fédérale et des associations chrétiennes concernées.

Prochaine étape: le contrat de partenariat
La nouvelle fédération a pour but l’organisation et la réalisation de formations J+S pour les cadres dans la branche Sport de Camp / Trekking. Les membres fondateurs sont la Ligue pour la Lecture de la Bible, le Cyfoje (Cycle formation jeunesse), FJSSR, youthnet SPM et Youthplus, ainsi que plusieurs associations locales. La jeunesse adventiste prévoit également de rejoindre Formation+. Celle-ci envisage de proposer dès 2018 environ 25 formations J+S. De plus, les fédérations et associations membres de Formation+ prévoient d’inscrire une soixantaine de camps dans le cadre de J+S. Au préalable, un contrat de partenariat avec J+S doit être signé.

Une présidente élue à l’unanimité
La faîtière sera financée par les cotisations de ses membres, des dons et les subventions. Formation+ prévoit aussi de garder une structure légère et décentralisée afin de maintenir les coûts au minimum, explique Fabienne Flessa, élue présidente. En tant que membre du groupe de travail mandaté par les associations jeunesses concernées par la décision initiale d’exclusion de J+S, elle a participé activement au développement de Formation+. Elle est accompagnée dans le comité par Timothée Wenger, Antoine Sordet et Stefan Wenk.

« Nous avons fait nos devoirs »
Interrogé sur la question de savoir si avec Formation+, les choses vont simplement continuer comme avant sous un nouveau label, Andi Bachmann-Roth, coordinateur du groupe de travail, explique que les associations concernées ont tenu compte des exigences des autorités fédérales et fait leurs devoirs. Les associations chrétiennes concernées ont mené une réflexion de fond sur leurs objectifs et la manière de les communiquer. Elles se sont fédérées pour que les autorités puissent avoir un interlocuteur unique et ont notamment développé la Charte chrétienne pour le service chrétien parmi les jeunes et les enfants (www.ccej.ch). Cette charte ainsi que la Charte d’éthique de Swiss Olympic / OFSPO constituent les bases de Formation+.