Rapport annuel 2016 de l’Alliance Évangélique Européenne

 

 

 


  

L’amour chasse la peur
 
Malgré la peur

Lorsque des personnes s’engagent pour aider les réfugiés, elles le font souvent avec des peurs et des inquiétudes. Mais c’est en s’investissant et en donnant à ces personnes qu’elles apprennent à surpasser leurs craintes. Par la même occasion, les réfugiés eux aussi sont rassurés et peuvent abandonner leurs propres peurs.
Depuis toujours, les évangéliques ont eu une forte implication dans le travail pour l’aide aux réfugiés. Les autorités tout comme les réfugiés eux-mêmes remarquent cela et apprécient les efforts investis à cette cause.
Cette année l’AEE a travaillé dur afin d’aider les Alliances Évangéliques Nationales dans leur travail durant cette crise des réfugiés et des migrants. Une FAQ a notamment été créée afin de répondre aux questions les plus fréquents et donner de bonnes solutions face à cette crise (www.eearefugees.org).  

À cause de la peur
Les attaques terroristes et la peur généralisée des étrangers ont causées une montée du populisme. On remarque un changement de langage net dans le discours des politiciens, qui s’alignent sur les craintes des citoyens. L’AEE répond à cela avec le « Position Paper on the Asylum Crisis », le « Papier de Position sur la Crise de l’Asile ». Les craintes doivent être prises au sérieux, mais la peur ne devrait pas être utilisée comme outil politique afin de gagner de l’influence. 

Contre la peur
L’amour chasse la peur (1 Jean 4 :18). L’Europe a besoin d’être encore une fois touchée par l’amour de Dieu, qui inclut également les migrants et les minorités !

En 2016 l’AEE a travaillé pour cela et continuera de le faire dans le futur

Thomas Bucher
Secrétaire Général

PS : Ceci n’est qu’une des parties importantes du travail effectué par L’AEE en 2016