Véronique Lambelet, nouvelle coordinatrice StopPauvreté

Interaction, le groupe de travail du Réseau évangélique suisse (SEA-RES) annonce le recrutement d’une nouvelle coordinatrice romande pour sa campagne de sensibilisation StopPauvreté. Engagée à partir du 1er mars pour un poste à 50%, elle succède à Emmanuel Ziehli.

 

À partir du 1er mars, la campagne de sensibilisation StopPauvreté aura un nouveau visage en Suisse romande. C’est en effet Véronique Lambelet qui succède à Emmanuel Ziehli, suite à un processus de recrutement de haut niveau qui a vu plusieurs excellents candidats se proposer pour le poste. « Notre choix s’est porté sur Véronique Lambelet qui est une personne très dynamique, dotée d’un enthousiasme communicatif, d’un cœur pour la justice sociale et d’une grande envie de mobiliser en faveur d’un monde meilleur. Sa candidature a su nous convaincre et nous nous réjouissons beaucoup de l’accueillir comme nouvelle collaboratrice », explique Olivier Tezgören, directeur d’Interaction, le groupe de travail du Réseau évangélique suisse qui regroupe les ONG actives dans la coopération au développement. Véronique Lambelet travaillera en partenariat étroit avec Peter Seeberger, son vis-à-vis en Suisse allemande en charge de la campagne StopArmut.

Un parcours atypique
Qu’est-ce qui destinait une agente de sécurité à devenir la nouvelle coordinatrice de la campagne de sensibilisation ? « Au sortir de l’adolescence, je ne me voyais pas me lancer dans un cursus académique classique. J’ai commencé à travailler dans le domaine de la sécurité sans avoir de plan de carrière, mais je m’y suis beaucoup plu et j’ai pu y développer de nombreuses compétences en tant que cheffe d’équipe, responsable de projets ou encore formatrice. Depuis que j’ai rencontré Dieu dans ma vie, j’ai ressenti un appel fort pour m’engager pour les plus vulnérables dans le monde, en particulier pour les enfants. » Membre de l’Eglise Gospel Center de la FREE à Lausanne et femme d’action, elle initie notamment un ministère social au sein de son Eglise locale appelé « Gospel Service ». Elle s’implique aussi bénévolement auprès de familles de réfugiés. A côté de son engagement à mi-temps pour StopPauvreté, Véronique Lambelet poursuivra une formation théologique en cours d’emploi dans la toute nouvelle HET-Pro.

Une transition en douceur
Après une année dédiée à la thématique des réfugiés qui a notamment vu la publication d’une série de ressources écrites, vidéo et audio intitulée #tousmigrants, la campagne StopPauvreté entame une période de transition au cours de laquelle Véronique Lambelet poursuivra le travail de sensibilisation auprès des chrétiens afin de les encourager à contribuer à la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD) de l’ONU et de les inviter à s’impliquer en faveur d’un mode de vie durable, solidaire et équitable.

Le site de StopPauvreté