Appel à l’action adressé aux évangéliques d’Europe

Le Réseau évangélique suisse (RES) se joint à l’Alliance évangélique européenne (AEE) qui s’est engagée, lors de son assemblée générale le 8 octobre en Allemagne, à se mobiliser en faveur des réfugiés, à prier et permettre une aide concrète aux personnes dans le besoin.

Appel à l’action adressé aux évangéliques d’Europe

Assemblée générale de l’Alliance évangélique européenne, Allemagne, 8 octobre 2015

De tout temps, l’Europe a connu des phénomènes migratoires de masse, que ce soit en tant que région de départ, de transit ou de destination de la migration. Par conséquent, les préjudices moraux, les conflits d’intérêts, les invasions et les persécutions ont contribué à redessiner les limites des contrées, d’une part et à diversifier la richesse culturelle des pays, d’autre part. Face à la crise actuelle des réfugiés, bon nombre d’Européens sont effrayés en constatant que les règles et dispositions légales en vigueur sont écartées, que les nations sont débordées et que la composition ethnique et religieuse de nos pays pourrait être durablement bouleversée. De nombreux leaders politiques attisent cette crainte au lieu de la lever.

Pourtant, les membres de l’AEE constatent et se réjouissent des innombrables actes spontanés de générosité effectués pas des citoyens sensibles aux divers besoins urgents. Nous sommes fiers des frères et sœurs qui se sont joints aux Eglises, aux ONG (organisations non gouvernementales) et qui ont participé à l’entraide pour pallier à cette situation de crise. Au terme de notre assemblée générale intitulée « de l’exclusion à l’inclusion », nous voulons exhorter la communauté évangélique des quatre coins d’Europe, à accueillir l’étranger quel qu’il soit; peu importe sa culture, son appartenance ethnique, sa foi ou s’il réside depuis longtemps ou peu en Europe.

Motivés et touchés par l’amour du Christ pour nous et pour chaque être humain, par la grâce imméritée qu’Il déverse sur nous et sur toute personne,

Sachant que nous sommes étrangers dans ce monde et que la Bible à de nombreuses reprises, nous appelle à accueillir et bénir la veuve, l’orphelin et l’étranger, et dans toute circonstance à rester sans craintes,

Nous nous engageons à sortir de notre zone de confort et à :

Permettre à l’Esprit-Saint d’examiner et changer nos cœurs et notre pratique chrétienne de sorte que nous puissions être libérés de toute crainte ou préjugés envers ceux que nous considérons comme différents.

Célébrer la diversité culturelle dans l’unité du corps de Christ, en évitant de confondre les éléments issus de notre propre identité culturelle avec des fondements théologiques, afin de pouvoir librement travailler, adorer et témoigner avec les chrétiens d’autres cultures, y compris au sein de nos communautés religieuses locales. Nous nous réjouissons de notre destinée de peuple d’adorateurs, de toute nation, réunis pour entrer dans la pleine présence de Dieu. Nous nous réjouissons lorsque l’Eglise locale est multiculturelle, en célébrant notre richesse culturelle.

Prier. Nous prions pour tous ceux qui fuient la guerre et la persécution, en nous rappelant particulièrement nos frères et sœurs en Christ. Nous prions pour des miracles de protection et de provision pour ceux qui sont en situation de danger et de précarité dans leur pays d’origine et en particulier au Moyen Orient. Nous prions pour les nations et les politiciens ainsi que pour la paix et la cohésion sociale. Nous prions enfin pour le corps de Christ afin que le Seigneur nous donne l’amour, la sagesse et le courage d’offrir Son amour.

Être des exemples de grâce, d’espoir et d’accueil dans la crise actuelle. Nous appelons les chrétiens évangéliques à soutenir financièrement l’aide humanitaire mise en place dans les pays en crise, à partager l’amour de Christ en paroles et en actes ainsi qu’en libéralités envers les partenaires qui répondent aux besoins de ceux qui viennent se réfugier dans nos pays. Nous reconnaissons être partie constituante de l’effort fournit par les autorités, la société et autres communautés religieuses.

Être des faiseurs de paix. Nous ne sommes pas naïfs au sujet de l’importance des difficultés sociales, politiques et économiques à venir. Nous demandons une solution politique aux conflits causant l’exode actuel. De plus, nous nous érigeons contre la politique de la peur et soutenons celle de la grâce.

Aimer nos prochains. Les réfugiés vont avoir besoin de notre aide pour s’intégrer dans nos sociétés. Actuellement, nos nations sont déjà le fruit d’un mélange de cultures, de groupes ethniques et de communautés religieuses différentes. Nous nous engageons à travailler en partenariat avec les chrétiens de tous bords, pour favoriser les amitiés, la vie communautaire et pour témoigner à tous.

Lien sur le site de l'AEE

Fichier attachéTaille
Call_to_action2015_EEA_FR.pdf366.78 Ko